Une Journée Particulière

Depuis 11 ans, le Département de Maine-et-Loire propose à des collégiens une expérience cinématographique en plusieurs étapes dont le temps fort est une journée au Festival Premiers Plans, mais aussi le tournage sur un plateau de tournage professionnel d'une séquence imaginée et préparée en classe.
Depuis 2016, l'Inspection Académique de Maine et Loire a intégré l'aventure, en proposant l'intervention de Sébastien Farouelle, enseignant de cinéma, pour l'accompagnement pédagogique des classes.
Pour la première fois cette année, le plateau de tournage part en tournée des territoires et s'installera à Vihiers au moi de mai.

mardi 11 janvier 2011

Musique

Bonjour

puis-je avoir une réponse à mon message du 4 janvier, peut-être peu visible sur le blog ? (C'est l'un des commentaires du message "Retour sur vos séquences "). Mes élèves me demandent s'ils doivent retravailler la musique, la réenregistrer en classe et sur place et il leur reste peu de créneaux de travail disponibles pour pouvoir le faire. Normalement, c'est Emmanuelle qui a le premier essai sous forme de fichier son mp3.

Merci de leur répondre

Cordialement

Claudine Delodde

3 commentaires:

  1. J'ai transmis à Alain, l'ingénieur son du tournage...
    A suivre
    Cordialement
    Virginie

    RépondreSupprimer
  2. bonjour,
    vraiment désolé pour cette réponse tardive.

    Premièrement : ce que j'entends (sur le fichier mp3) est tout à fait utilisable du point de vue de l'audibilité. Mais est-ce que 21 secondes sont suffisantes pour la fin de la scène?

    Deuxièmement : est-ce que la nature de la musique répond à la description faite dans le scénario :"une boîte de nuit psychédélique... esquissent un pas de danse..."? Là c'est le choix de la "direction artistique".

    troisièmement : réenregistrer en classe : oui (s'il y a le temps) en rapprochant (c'est mon point de vue) le sax plus près du micro pour une meilleur présence de l'instrument.
    enregistrer sur place : il faut comprendre jouer la musique sur le plateau? ce serait une expérience... Voir l'idéal!(toujours mon point de vue) je ne sais pas à ce jour si elle est réalisable dans l'espace et dans le temps. De plus, on mobilise les 2 à 3 élèves musiciens juste pour cet effet.

    Voilà, c'est un peu des réponses de quasi normand...

    je tente d'être plus rapide pour des retours éventuels.

    alain

    RépondreSupprimer