Une Journée Particulière

Depuis 8 ans, le Département de Maine-et-Loire propose à des collégiens une expérience cinématographique en plusieurs étapes dont le temps fort est une journée à Premiers Plans.
Avant le Festival, chaque classe imagine avec son enseignant la mise en scène d'une séquence qu'elle est invitée à réaliser avec l’aide d’une équipe professionnelle sur un plateau de tournage.
Cette journée est également consacrée à la découverte de films des rétrospectives et/ou de la compétition.
Depuis 2016, l'Inspection Académique de Maine et Loire a intégré l'aventure, en proposant l'intervention de Sébastien Farouelle, enseignant de cinéma, pour l'accompagnement pédagogique des classes.

mercredi 19 décembre 2012

4e – St Augustin


Scénario 
une femme, au chômage depuis 2 ans, se présente à un entretien d'embauche. Premier espoir après l'envoi de nombreux c.v envoyés et restés sans réponse.  
 Tendue,inquiète, elle attend que le D.R.H vienne la chercher.Elle se lève, s'assoit,regarde sa montre, tente de lire, regarde par la fenêtre
Enfin on vient la chercher. Léger arrêt : elle est voilée...
Après un bref bonjour, convenu, les personnages s'installent dans le bureau.
Elle remarque sur le bureau un dossier portant son nom.Un nom qui ne laisse rien deviner des choix qu'elle affiche.
Pendant l'échange des questions réponses habituelles, une certaine agressivité pointe, elle veut tellement ce poste qu'elle se laisse un peu débordée par ses émotions.
Il faut travailler le w-end et ne pas compter trop ses heures. L'évolution de carrière ? on ne peut rien promettre...
Le noir se fait sur les derniers mots jetés par la femme : Est-ce parce que je suis voilée? 

Les lieux : 1) une salle d'attente.
                    2) le bureau du DRH.

Les lumières : dans la salle d'attente une lumière artificielle- plafonnier- douce pour donner un effet de détente.
                      dans le bureau lumière naturelle donc fenêtres.

La musique : seul le tic-tac de la pendule rythme  le plan séquence, comme le tempo de l’inquiétude.
Les cadrages :
1° plan large sur la salle d’attente.
2°  gros plan sur la pendule accompagné d’une contre plongée.
3°  plan américain sur la femme.
4°  plan moyen sur la femme qui se lève, qui se dirige vers une fenêtre.
 5°  gros plan sur le visage, elle s’impatiente.
 6°  Plan en plongée sur la main qui saisit un catalogue .
 7° mouvement de caméra  vers la droite
  8° gros plan sur la porte, sur le mot D.R. H.
  9° Plan large sur la porte qui s’ouvre et sur le D.R .H qui sort.
10°  Plan rapproché sur les deux mains qui se serrent.
 11°Plan moyen ils se dirigent vers le bureau.

A suivre…
Les personnages :
La femme : jean bleu marine,  t- shirt rouge, veste en jean, chaussures noires à petits talons. Montre blanche. Elle porte un foulard noir.
L’homme costume noir, chemise blanche, cravate noire, chaussures en cuir noir, montre.
Les décors :
Salle d’attente : une pendule, une table basse, des magazines de mode, de voitures , des petites annonces( travail). Plante verte, un canapé, des chaises, des cadres sur les murs( voitures, photos de l’entreprise, panneaux d’informations) .Une fenêtre, un éclairage accroché sur le mur du fond.
Le bureau : un bureau avec un portable. Des dossiers, une boîte de crayons, une petite lampe. Un grand placard marron, des cadres de montagne, une petite poubelle ; un radiateur, un fauteuil à roulettes, deux chaises. Une grande plante verte, un tapis violet. Un cadre avec l’employé du mois – un homme 30 ans nommé Louis Bernard… 

2 commentaires:

  1. Très bon début, les enjeux sont chouettes et on est dans le thème !
    Peut-être un ou deux éléments pour continuer.
    - la réglementation française est très dure concernant le port du voile au travail // pays anglo saxons par exemple, il est interdit dans les services publics par exemple, à l'école, voire même chez les nounous. Ce qui peut expliquer aussi le comportement du recruteur (que va penser les clients, la hierarchie ect.) Ce serait peut-être bien pour vous de savoir à quoi elle postule.
    - les femmes qui viennent voilées à un entretien d'embauche ne sont pas dupes : cf http://oumma.com/12845/on-travailler-france-un-voile. Et il y a peut-être une contradiction entre deux ans de recherche et le port du voile à l'entretien d'embauche ?
    - voire comment à travers les découpage, on peut garder le mystère et ne pas voir le voile... jusqu'à quand, après si on veut voir ses émotions, cela va être difficle.

    - Très concrètement, je n'ai pas de hijab et surtout je ne sais pas comment le mettre. Peut-être avez-vous des élèves qui le savent ?

    Denis et Virginie

    RépondreSupprimer