Une Journée Particulière

Depuis 8 ans, le Département de Maine-et-Loire propose à des collégiens une expérience cinématographique en plusieurs étapes dont le temps fort est une journée à Premiers Plans.
Avant le Festival, chaque classe imagine avec son enseignant la mise en scène d'une séquence qu'elle est invitée à réaliser avec l’aide d’une équipe professionnelle sur un plateau de tournage.
Cette journée est également consacrée à la découverte de films des rétrospectives et/ou de la compétition.
Depuis 2016, l'Inspection Académique de Maine et Loire a intégré l'aventure, en proposant l'intervention de Sébastien Farouelle, enseignant de cinéma, pour l'accompagnement pédagogique des classes.

jeudi 12 janvier 2012

Réponse du collège Montaigne

1) Les élèves tiennent beaucoup à l'utilisation de la photographie.
Nous en apporterons une.
2)L'adolescente se rend effectivement à l’hôpital car elle est malade,
atteinte d'un cancer (traitement lourd qui nécessite une
hospitalisation prolongée). Les parents sont angoissés et désemparés.
Ils se sentent impuissants.
3)Ils s'aiment encore mais la maladie de leur fille les rend "seuls".
Leur chagrin est tel qu'ils peuvent sembler comme des "fantômes"
accablés de tristesse. Ils se soutiennent comme ils peuvent mais leur
peine et angoisse sont énormes.
Les élèves souhaitent que le dévoilement final apporte de la force à
leur séquence: les vêtements de l'adolescente, les poches de
médicaments et enfin le foulard sur la tête de l'adolescente qui
cache les stigmates du cancer (la chute des cheveux).
L'adolescente est "absente" mais est présente partout: dans la tête de
ses parents, dans leurs gestes, leurs intentions, leurs regards....Les
maladresses du père manifestent son angoisse et son chagrin.
Afin de rendre nos propos plus lisibles, doit-on ajouter une phrase du
type: "L'ambulance va bientôt arriver?".
L'absence de dialogue nous semble plus puissante.

Carole Merlet et Anne Pothier

1 commentaire:

  1. Super, nous verrons à ce moment là si nous devons rajouter quelque chose (dialogue, accessoires...) qui devra expliciter l'hôpital, le cancer... Peut être vous renseignez sur les types de cancer chez les adolescents, le risque ou la chance de succès du traitement. La phrase peut tourner sur ça pour raconter sans surligner.
    Bravo et RDV sur le plateau de tournage !
    Penser au titre de votre séquence et à la répartition de l'équipe.
    Virginie

    RépondreSupprimer